Logo entête 2010

 

CHAPITRE IV : LA VIE AU QUOTIDIEN

A.  ORGANISATION SCOLAIRE.

1.  Ouverture de l'école :

L'école est ouverte du lundi au vendredi de 8h à 17h (14h30 le mercredi sauf exception).
L'Institut organise tous les jours, sauf le mercredi, une étude surveillée de 15h25 à 16h10.  La demande de participation à l'étude est à solliciter sur la feuille de renseignements en début d'année scolaire.

2.  Horaire de la journée :

     1re heure : 08h20 - 09h10      5e heure : 12h40 - 13h30
   2e heure : 09h10 - 10h00      6e heure : 13h30 - 14h20
   Récréation 10h00 - 10h10      Récréation 14h20 - 14h30
   3e heure : 10h10 - 11h00      7e heure : 14h30 - 15h20
   4e heure : 11h00 - 11h50      8e heure : 15h20 - 16h10
   Temps de midi 11h50 - 12h40        

Les élèves arrivent à temps et respectent l'horaire de la journée. Ils sont tenus d’emprunter le chemin le plus direct pour arriver à l’école. De même, dès leur arrivée à Visé, ils doivent se rendre à l’institut sans traîner dans la ville.
Pour tous les élèves, motorisés ou pas, les parkings voitures et motos, ainsi que la zone d’accueil devant le secrétariat ne sont pas des cours de récréation.  Les motocyclistes pénétreront dans le parking moteur à l’arrêt et lors de la sortie éviteront de laisser les moteurs plus que nécessaire.  Après avoir rangé leur véhicule, les élèves sont priés de se rendre dans la cours de récréation.

L’élève peut avoir des heures d’étude dans son horaire.  Dans ce cas, il se rend à la salle André Gérardy pour y travailler dans le calme.
Tout départ de l'Institut ou toute arrivée à l'Institut avant ou après l'heure normale sera inscrit dans le journal de classe qui sera contresigné par les parents ou l'autorité pour laquelle l'autorisation aura été accordée.

3.  Les rangs :

Dès le premier coup de sonnette, le calme et l'ordre dans les rangs sont exigés : ils permettent de créer la transition nécessaire entre la récréation et un travail scolaire de qualité. Les élèves doivent avoir terminé leur collation, déposé leur cannette dans les poubelles PMC et enlevé leur couvre-chef avant d’entrer dans les bâtiments.  Une bouteille d’eau avec bouchon est tolérée, mais son utilisation en classe est soumise à l’autorisation du professeur.

4.  Les autorisations :

Les demandes d'autorisation occasionnelle sont introduites par un mot écrit et signé des parents ou de la personne responsable, rédigé sur une feuille et remis à l’éducateur référent.
N.B. : Nous attirons l'attention des parents sur le fait que toute dérogation à l'horaire peut nuire au rendement de l'élève et que celui-ci sera tenu de se mettre en ordre pour le lendemain matin.

5.  Récréations et temps de midi :

En dehors des heures de cours, les élèves ne peuvent se trouver dans les couloirs, classes et ateliers.

Pendant le temps de midi, seuls sont autorisés à quitter l'Institut  les élèves du  troisième degré et les élèves majeurs. Toute attitude illégale ou tout agissement contraire à la réputation de l’école pendant ce temps de midi entraîne une retenue et la suppression de la permission de sortie.

Les autres élèves sont obligés de fréquenter le réfectoire, où ils peuvent, après une commande à 10h00, recevoir des sandwichs ou autres repas. Qu’il s’agisse de ceux qui ne peuvent sortir ou ceux qui en ont l’autorisation, il est strictement interdit de se faire livrer ou de rentrer avec des victuailles fraichement achetées en provenance de l’extérieur de l’établissement

À la fin des repas, les élèves attendront l’autorisation des surveillants-éducateurs avant de quitter leur place et veilleront à respecter la propreté du lieu, à trier et à jeter leurs déchets dans les poubelles adéquates.

L'accès aux distributeurs n'est autorisé que pendant les récréations.
La propreté sera également de mise dans les cours de récréation : les poubelles à tri doivent être utilisées.

6. Accès aux toilettes

Les toilettes sont un lieu d’aisance et non un abri pour fumer ou échanger toutes sortes de choses.  Seules les toilettes extérieures sont à disposition des élèves.  Sauf cas extrêmes, l’accès aux toilettes n’est permis que pendant les récréations.

7.  Les activités extras-scolaires :

Des séances d'initiation axées sur la musique, le cinéma, le théâtre, la peinture… ainsi que la participation des élèves à des manifestations s'y rapportant peuvent être prévues et font alors l'objet soit d'une communication dans le journal de classe, soit d'une lettre aux parents.
Des journées de partage, d'amitié, de retraite ou des journées sportives peuvent être proposées aux élèves aux moments jugés opportuns par les enseignants ou à la demande des élèves eux-mêmes.  De par son adhésion au projet éducatif de l’école, tout élève est tenu d’accepter un engagement minimum en ce domaine et de s’interdire d’exprimer toute opposition aux projets présentés.

Des visites d'entreprises et, pour les élèves finalistes, des stages font partie intégrante de la formation et ont pour objectif de faire prendre conscience aux élèves de la réalité professionnelle et de faciliter leur intégration dans leur futur milieu de travail. Ces activités sont obligatoires¸ elles sont couvertes par l'assurance scolaire et sont facturées au coût réel.

Top page   

B.  LE SENS DE LA VIE EN COMMUN

1.  Respect de soi et d'autrui :

Tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Institut, les élèves adoptent une attitude et un langage en rapport avec les objectifs éducatifs de Saint-Joseph. Respect et souci de rendre la vie commune heureuse excluent toutes paroles et attitudes blessantes, tant physiquement que moralement, y compris dans l’utilisation des moyens modernes de communication : sites internet, blog, GSM et réseaux sociaux. L’Institut rappelle que la loi interdit de porter atteinte de quelque manière que ce soit aux droits, à la réputation, à la vie privée ou à l'image de tiers.
Les élèves qui enfreindraient cette loi pourraient être sanctionnés d’un renvoi définitif.

L'introduction de publications ou objets incompatibles avec l'esprit de l'école n'est pas tolérée.  Par mesure d'hygiène et de politesse, il est interdit de cracher.

Il INTERDIT DE FUMER à l'école. (Décret du 5 mai 2006 relatif à la prévention du tabagisme et à l’interdiction de fumer à l’école)

Il est strictement interdit d’introduire, de détenir, de consommer ou de vendre, au sein de l’Institut ou aux abords immédiats, des substances stupéfiantes, des boissons alcoolisées ou énergisantes. Lorsque l’on consomme ces boissons ou substances ou lorsque leurs effets se prolongent à l’école, la coresponsabilité de la direction est mise en cause étant donné qu’une de ses tâches consiste à veiller à ce que la formation soit effectuée dans des conditions correctes en ce qui concerne la sécurité et la santé des élèves et des membres du personnel enseignant et d’encadrement.  Cette situation est aggravée lorsque la formation est réalisée au travers de cours de pratique professionnelle avec accès à des machines.  Être sous influence lors l’arrivée à l’école ou lors d’un retour à l’école après le temps de midi, est donc strictement interdit.

Le GSM est interdit à l’école pendant la journée sauf avec l’accord de la direction ou de son délégué. Toutefois, il peut occasionnellement être utilisé à des fins pédagogiques avec l’autorisation du professeur. En cas d’infraction, le GSM ou les autres objets peuvent être confisqués. Tout objet confisqué sera remis à la direction. Celle-ci le rendra au plus tôt à la fin de la semaine en cours et en cas de récidive  elle se réserve le droit de le conserver jusqu’à la fin du mois, voire de l’année scolaire.  L’introduction, la détention ou l’usage à l’école d’objets licencieux, de pétards, de bombes lacrymogènes, de lampes lasers, d’armes ou de tout autre objet dangereux est susceptible de provoquer le renvoi définitif de l’élève. L’école décline toute responsabilité en cas de dégradation ou de vol d’objets interdits.
Les jeux brutaux et dangereux, ainsi que les jeux d’argent sont proscrits.

Il est interdit de s’adonner au piratage informatique tel qu’incriminé par l’article 550 ter du Code pénal.

Toute atteinte dont serait victime soit l’école, soit un des membres de la Communauté scolaire, sera susceptible d’une lourde sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au renvoi définitif, sans préjudice d’autres recours en justices éventuels.
Lorsque les élèves utilisent le réseau pédagogique de l’école, ils sont bien conscients que cette connexion n’est ni personnelle, ni privée et que cette activité est tracée (enregistrée) et susceptible d’être contrôlée.

L’élève respectera les principes élémentaires de l’hygiène corporelle. Si ce n’est pas le cas, l’élève peut être renvoyé à la maison pour se laver ou se changer.
La tenue vestimentaire doit être décente en toute saison.  Si ce n’est pas le cas, l’élève devra accepter la tenue correcte qui lui sera proposée.
Les piercings jugés trop agressifs ou dangereux devront être retirés.

2.  Respect des lieux :

Comme la cour de récréation et le réfectoire, les classes doivent être maintenues dans un parfait état de propreté.  Les élèves s’obligeront à utiliser les poubelles destinées au tri des déchets. Toute forme de dégradation sera sanctionnée. L’élève responsable participera aux travaux de réparation dans la mesure du possible et en supportera les frais le cas échéant.
Avant de quitter le local où ils viennent d’avoir cours, les élèves se feront un devoir de remettre les tables et chaises à leur place, de ramasser les divers papiers et déchets qui seraient tombés au sol.  En fin de journée, ils placeront les chaises sur les tables afin de faciliter le travail du personnel d’entretien.

3.  Respect de l'autorité :

Tant en classe que lors des activités extrascolaires,  les élèves doivent se montrer polis et respectueux vis-à-vis des membres du personnel et obéir aux remarques de ceux-ci.  Ils commettent une faute graveen refusant de présenter leur journal de classe à tout membre du personnel qui le demande..
Elle sera sanctionnée d’une retenue le mercredi après-midi.

C.  ASSURANCES

Tout accident, quelle qu'en soit la nature, dont est victime un élève dans le cadre de l'activité scolaire, doit être signalé, dans les plus brefs délais, à l'école, auprès du secrétariat.  (Article 19 de la loi du 25 juin 1992)..

Le Pouvoir Organisateur a souscrit des polices collectives d'assurances scolaires qui couvrent la responsabilité civile et les accidents corporels survenus à l’assuré.
Les parents qui le désirent peuvent obtenir copie du contrat d'assurance.

Top page   

[    1,  2,  3,  4,  5    ]


Règlement d'Ordre Intérieur - Version octobre 2018

 

Institut Saint–Joseph Visé – © 2017. Tous droits réservés.